Le mot du président

 
 

Je commence à peine à redescendre de mon nuage et dans ces moments, je sens qu’il est temps d’immortaliser mes pensées après le week-end que nous venons de vivre. 

Ce n’était pas la première fois que nous recevions Brad Buxer et Michael Prince mais la troisième, après les éditions du MJ MusicDay de Lille en 2017 et de Lyon en 2019, et j’ai toujours ce même enthousiasme et ce même plaisir à profiter de leur présence tant ces moments sont précieux. 

Nous aurons toujours ce rapport particulier mêlé d’admiration et de respect tandis que notre proximité s’intensifie au fil des années par leur disponibilité et gentillesse, mais ce n’est pas pour autant que nous venons à en oublier à quel point ils sont talentueux et que Michael Jackson était très bien entouré avec eux, que ce soit dans un studio, à Neverland ou dans un autre lieu. Il est vrai que nos deux invités avaient cette complicité aussi humaine que musicale avec le Roi de la Pop. 

Le public qui a assisté à cette première édition mondiale de « Making HIStory with MJ » à Paris ne peut penser le contraire tellement le contenu de leur séminaire va dans ce sens. Décrypter le travail en studio de sa genèse à la version finalisée, non sans évoquer l’homme qu’était Michael Jackson dans un studio, loin des flashs et des projecteurs, dans une ambiance telle que cette sphère privée qui n’imposait pas de le percevoir comme une star mais comme un musicien voulant simplement exercer son travail. 

Voilà pourquoi on ne peut que saluer et apprécier cette démarche de partage et de témoignage de la part de Brad Buxer et Michael Prince. Il faut avouer qu’ils ont toujours soutenu les projets de l’association On The Line, même avant sa création. Le fait de savoir qu’ils répondraient présents a été l’un des facteurs importants pour que celle-ci soit fondée. C’est pourquoi nous leur avons suggéré, après deux éditions du MJ MusicDay, qu’ils devaient désormais avoir leur propre événement, « Making HIStory with MJ », mais que nous serions toujours là pour les accompagner si besoin car nous sommes honorés de leur confiance. 

Il ne pourrait en être autrement tant ce séminaire est une immersion dans le studio avec le Roi de la Pop. Un tel décryptage pour analyser les morceaux de la discographie Jackson est ici unique. Brad Buxer avait cette capacité de reproduire immédiatement les idées musicales de Michael à l’aide de son clavier. Nul autre que lui ne peut analyser ces chansons à l’aide d’écoutes de multitracks et expliquer comment elles ont été façonnées. Cela ne l’empêche pas de saluer les performances et talents des autres musiciens présents avec lui lors de certaines sessions. Je citerais en exemple les pistes isolées du guitariste Steve Lukather et celles du programmeur/claviériste Steve Porcaro sur Stranger In Moscow et Beautiful Girl, tout comme celle du batteur Jeff Porcaro sur Heal The World. Je me dis que certains fans du groupe Toto auraient aimé entendre ça et que ce séminaire est réalisé pour les amoureux de la musique en général. Tout simplement pour dire que de nombreux séminaires sur Michael Jackson peuvent exister mais que le duo Buxer/Prince offre quelque chose d’unique, de particulier en raison de leurs parcours respectifs et particuliers avec Michael, à l’image de leur soutien et de leur proximité avec la star lors de moments difficiles dans les années 2000, car les vrais amis savent être présents quand vous en avez le plus besoin. Voilà pourquoi ces quatre heures de séminaires ne peuvent vous laisser insensible lorsque vous les avez vécues. 

De cette date à l’Abbey Road Institute de Paris, je retiendrai cette envie de Brad et Michael de répondre aux questions du public et d’interagir avec lui, chose qui m’a paru encore plus forte qu’auparavant. Comme si avec le temps, la confiance devenait de plus en plus grande et laissait augurer un avenir radieux avec de nombreux autres événements. Vous, le public, vous avez bien fait de dire votre envie et votre soif d’inédits. Il est bon d’exprimer vos attentes et ainsi le message est passé. Je vous salue et vous remercie d’avoir joué le jeu pour le verrouillage des téléphones. C’est dans ce climat serein avec une confiance et un respect mutuels que les choses peuvent évoluer dans ce sens. Si rien ne fuite et qu’aucune personne n’a tenté de tricher et d’être malhonnête ce week-end, ce sera un bel argument en votre faveur. Je suis récemment passé pour le « méchant » qui dénonçait le fait que des gens retirent illégalement des logos de photographes pour les partager sur les réseaux sociaux,  mais c’est à cause de ce type d’agissements que les collaborateurs pourraient fermer leurs coffres. Que je sois face à des fans ou à des proches de Michael Jackson, mon discours restera toujours le même sans vouloir m’adapter à la situation, comme pour céder à la facilité. De tout cela, je retiendrai cette improvisation de Brad Buxer lors des derniers instants du séminaire. Voulant faire plaisir au public, il a sorti une tablette avec du contenu qui ne devait pas être inclus initialement au programme. C’est ainsi que nous avons découvert un montage inédit d’une version live de Blood On The Dance Floor lors d’une date du HIStory Tour. La qualité d’image était incroyable et nous avons pu entendre plus distinctement le clavier de Brad, ce qui n’est pas le cas de la version télévisée que nous connaissons tous. J’ai aimé ce moment tel un rapprochement entre les guests et le public. Une façon de penser qu’il reste encore beaucoup de choses à découvrir et que cela peut passer par d’autres événements « Making HIStory with MJ » de Brad Buxer et Michael Prince. 

Nous les remercions bien évidemment, sans oublier Jean-Philippe, Marion et tout le staff de l’Abbey Road Institute sans qui rien ne serait possible. Je salue également l’équipe On The Line, toujours présente à mes côtés, après cette journée de près de douze heures incluant les deux sessions du jour. Dans mon rôle, je sais que je peux être exigeant mais l’équipe répond toujours présente dans notre passion commune. Une pensée également pour notre photographe Nathalie Malric qui réalise toujours de beaux clichés. Il faut savoir dire merci et être reconnaissant, et je sais que c’est la base de beaucoup de choses pour parvenir à des résultats. Voilà pourquoi je dis un grand merci à tous ceux qui sont venus et qui soutiennent notre association de près ou de loin. Comme nous, vous voulez rendre hommage à Michael Jackson, rien de plus, et dans cette osmose, nous pourrons continuer à le célébrer comme il le mérite, autant qu’il nous a rendu heureux de son vivant. 

Nous ne pouvons t’oublier Michael, et tu es tellement présent avec nous pendant ces moment-là que nous devons continuer de telles initiatives. 

Nous te disons donc à bientôt car tu nous manques… 

Brice Najar 

Président de l’association On The Line 

MJ MusicDay
FRANCE

L'association "On The Line" a pour but d'organiser des événements comme le MJ MusicDay. L'occasion pour les admirateurs de Michael Jackson de profiter des témoignages de ses proches collaborateurs à travers des entretiens et conférences. Musiciens, ingénieurs du son, photographes... venez vivre les témoignages de ceux qui ont contribué à l'oeuvre du Roi de la Pop et ainsi analyser son univers. Une façon de décrypter et d'analyser le travail du Roi de la Pop en studio, sur scène... et de rendre hommage à l'artiste mais également à l'homme.

C'est une fierté que Steve Porcaro soit venu en France afin d'évoquer sa collaboration avec Michael Jackson lors du #mjmusicday. Je remercie une nouvelle fois tous ceux qui m'ont accompagné dans ce projet.
#StevePorcaro #adreamcometrue #HumanNature #MJFam #MichaelJackson

Tous les participants de notre événement avec Steve Porcaro ont reçu leurs photos par email. Ils peuvent donc ainsi garder un souvenir de cette belle journée. Merci à Steve Porcaro pour cette joie qu'il a apporté à notre public. ♥️🙏

#StevePorcaro #MichaelJackson

3

Après ce qui s'est passé, je dois mettre de côté tout projet de livre ou d'événement. Avec @AssoOnTheLine, je vais mettre toutes mes forces pour obtenir justice pour Steve Porcaro et Michael Jackson. Il faut créer un électrochoc qui fasse jurisprudence.
#MJFam #MichaelJackson

Load More