News RĂ©trospective

« Michael Jackson » par Armando Gallo et Claudio Gallo, 1984

on
6 octobre 2022

đŸ“–Â«Â … Quand je travaille avec lui, mon talent ne connaĂźt aucune limite, je vais jusqu’Ă  l’impossible pour l’entendre dire « parfait »…. » 📕

Avant notre événement MJ MusicDay avec Steve Porcaro, nous aimerions vous présenter un extrait de :  » Michael Jackson, une biographie illustrée par Armando Gallo et Claudio Gallo « . 1984, éditions Fratelli Gallo. Photo Omnibus Press, CBS.

Merci Ă  Sara Clauser de nous avoir transmis cet extrait de ce livre italien.

« Un soir de l’Ă©tĂ© 1983, j’Ă©tais chez Steve Porcaro et Rosanna Arquette : lui est claviĂ©riste de Toto et co-auteur d’un titre de Thriller, Human Nature, et elle est une grande actrice de cinĂ©ma. Ce sont des amis trĂšs chers et je leur avais rendu visite pour montrer quelques photos prises le week-end prĂ©cĂ©dent, lors d’une sortie dans le dĂ©sert de Palm Springs. Quelqu’un frappe alors Ă  la porte, deux coups pas trĂšs forts et effacĂ©s. Steve va ouvrir et offre un accueil trĂšs joyeux : « Salut Michael ! »

Que se passe-t-il ?

VoilĂ  Michael Jackson, vĂȘtu d’un jean repassĂ© et d’un sweat-shirt de Mickey imprimĂ© sur sa poitrine. Il Ă©tait entrĂ© Ă  grandes enjambĂ©es mais, lorsqu’il m’a vu, il s’est arrĂȘtĂ© net et le sourire de Rosanna se fige quand il remarque ma prĂ©sence.

« Tu connais Armando ? » Steve me le présente. Je me fige aussi et des deux mÚtres qui nous séparent, et je ne peux que communiquer un « Bonjour » consciencieux !

Impassible, Michael parvient Ă  peine Ă  hocher timidement la tĂȘte et reste immobile dans une gĂȘne Ă©trange, presque enfantine. Steve prend les choses en main : il prend Michael par le bras et l’emmĂšne vers la piĂšce oĂč il stocke au moins vingt synthĂ©tiseurs et claviers qui sont connectĂ©s Ă  un enregistreur seize pistes.

« Ecoute Michael, j’ai ajoutĂ© une piste sur le pont de « Chicago ». J’ai le sentiment que c’est plus Ă©toffĂ©, venons Ă©couter ça ! »

Les deux frĂȘles musiciens (ils sont tous les deux trĂšs minces) disparaissent dans la salle de rĂ©pĂ©titions et, depuis le salon, j’entends Ă  nouveau le morceau que Steve m’avait dĂ©crit un peu plus tĂŽt comme une autre chanson Ă©crite pour Michael
 Nous nous regardons l’un l’autre avec Rosanna et nos yeux s’Ă©carquillent. « Il est trĂšs timide », me dit-elle.

« Vraiment ? Ça ne se voit pas ! » RĂ©pondais-je, me remettant de l’Ă©trange Ă©nergie qui a pĂ©nĂ©trĂ© dans la maison.

Quelques semaines plus tard, chez David Paich, un autre claviĂ©riste et arrangeur de Toto, j’Ă©tais en prĂ©sence de Michael Jackson un peu plus longtemps. Michael travaille beaucoup avec David et Steve. Le studio de David, The Manor, se trouve tout prĂšs de la maison de Michael et ensemble ils ont travaillĂ© sur prĂšs de 50 chansons. Tous celles que j’ai entendus Ă©taient trĂšs bonnes et mĂ©riteraient de voir la lumiĂšre du jour sur au moins deux albums. Pendant la demi-heure que j’ai passĂ©e dans la piĂšce avec David et Steve, je me suis rendu compte que Michael, bien que trĂšs timide, peut avec des hochements de tĂȘte mesurĂ©s, rejeter ou faire l’Ă©loge de l’Ɠuvre en question. Il utilise trĂšs peu de mots et ceux qu’il prĂ©fĂšre sont « Parfait » ou « Magique ». Ils reprĂ©sentent ainsi son approbation durant ces trois jours et trois nuits de travail avec le duo Paich-Porcaro.

« Parfois, c’est fou de travailler avec lui », me dit Steve. « Mais il est la personne qui a le plus dĂ©veloppĂ© mes qualitĂ©s d’arrangeur. Lorsque je travaille avec lui, mon talent ne connaĂźt aucune limite. Je vais Ă  l’impossible pour l’entendre dire ce « parfait ». C’est comme apporter un sourire Ă  un ami cher frappĂ© par une tristesse insurmontable. Peut-ĂȘtre que c’est Michael qui me fait devenir ce grand musicien que tout le monde veut sur le disque. »

Pour entendre le tĂ©moignage de Steve Porcaro au sujet du Roi de la Pop c’est le samedi 12 novembre Ă  l’Abbey Road Institute.

https://www.mjmusicday.com/mjmusicday-with-steve-porcaro-la-billetterie-est-ouverte/

TAGS

LEAVE A COMMENT